Jour 21 // Un cœur aligné à la porte du ciel – Eric Pechin
En Genèse 28, l’histoire de “l’échelle de Jacob“, nous amène à réaliser comment le décrets du ciel sont libérés sur la terre. Il doit y avoir une manifestation quand le ciel s’ouvre. Toutes les personnes exposées à la présence de Dieu vont avoir leurs cœurs transformés.
« Il eut un songe. Et voici, une échelle était appuyée sur la terre, et son sommet touchait au ciel. Et voici, les anges de Dieu montaient et descendaient par cette échelle. » Genèse 28.12 (Segond 1910)

Nous pouvons expérimenter ce que Jacob a vécu à Bethel ; la visitation angélique sur l’échelle de Dieu. Nous devons réaliser une chose, les anges n’ont pas besoin d’échelle pour venir nous visiter. Mais Jacob a expérimenté cette vision, parce qu’il devait comprendre qu’il devait monter. Nous devons aujourd’hui réaliser que c’est le temps de monter à l’échelle de Dieu. L’échelle des hommes a besoin d’un appui, d’un point l’équilibre, mais l’échelle de Dieu n’a pas besoin de support ; elle est libérée pour que nous réalisions que nous devons monter.
Trop de personnes se tiennent en bas en regardant les anges monter et descendre, mais il est temps de choisir de monter. Je ne sais pas ce qui vous a maintenu en bas jusqu’à ce jour, mais c’est le temps de choisir une nouvelle position dans votre vie spirituelle, cela aura un impact direct dans le naturel. Ces choses fonctionnent ensemble. Notre joie va monter, notre paix va monter, notre succès va monter… Sur l’échelle des hommes un seul homme peut monter à la fois, mais sur l’échelle de Dieu les anges montaient… mais qui monte ? Les blancs, les noirs, les pauvres, les riches, pas de jalousie, pas de distinction de couleur ou de position sociale, tout le monde peut monter. Si nous avons la révélation nous pouvons comprendre que l’échelle est pour nous, elle nous est destinée. Pourquoi seulement les anges peuvent monter ? Dieu parle aux hommes : Monte ici ! Les anges n’ont pas besoin d’une échelle, mais vous et moi nous avons besoin d’une échelle.
Nous avons besoin d’une échelle, et un peuple crie : je veux monter! Nous partons de l’endroit où nous nous trouvons, nous montons et nous redescendons pour libérer la révélation. Nous avons besoin de l’échelle de Dieu. Quand nous montons sur cette échelle personne ne peut nous faire descendre. Dans cette nouvelle position, nous verrons plus haut, une nouvelle vision dans une atmosphère de gloire, dans cet endroit nous pouvons déjà sentir l’air de sa présence, c’est une nuée de gloire qui nous attend !
Quand nous montons sur l’échelle de Dieu ce n’est pas forcément ce que nous aimons, le changement n’est pas toujours confortable, ça bouleverse nos habitudes, mais apprenons à aimer ce que Dieu aime. Avançons une étape après l’autre, de gloire en gloire. Certains voudraient déjà être arrivés au sommet avant d’avoir franchi la première marche, mais croyez-moi vous serez plus en sécurité en franchissant le pas qu’en restant sur la terre ferme en regardant les autres monter. Dans cet endroit Dieu connaît ce dont nous avons besoin, il veut nous donner le meilleur. Nous devons apprendre à aimer ce que Dieu aime, Dieu aime quand nous montons à sa rencontre.
Alors nous montons, et nous montons encore, à chaque étape un nouveau son est libéré, un nouveau niveau de bénédictions. Apprenons à célébrer tout ce que Dieu nous donne sur l’échelle de Dieu ; nous montons avec Dieu.
« Et voici, l’Éternel se tenait au-dessus d’elle ; et il dit : Je suis l’Éternel, le Dieu d’Abraham, ton père, et le Dieu d’Isaac. La terre sur laquelle tu es couché, je la donnerai à toi et à ta postérité. Ta postérité sera comme la poussière de la terre ; tu t’étendras à l’occident et à l’orient, au septentrion et au midi ; et toutes les familles de la terre seront bénies en toi et en ta postérité. Voici, je suis avec toi, je te garderai partout où tu iras, et je te ramènerai dans ce pays ; car je ne t’abandonnerai point, que je n’aie exécuté ce que je te dis. » Genèse 28.13-15 (Segond 1910)

Alors Dieu se tient debout au-dessus de l’échelle et libère les décrets du ciel, le “Barak de Dieu“, la “bénédiction d’Abraham“, un son est libéré. Les anges n’ont jamais reçu d’ordre pour monter sur l’échelle, mais Dieu dit aujourd’hui : Monte ici ! Dieu déclare une parole, c’est une parole créatrice, une parole de vie et rien ne peut l’arrêter, elle va s’accomplir. C’est la raison pour laquelle nous devons atteindre le sommet de l’échelle, l’endroit où Dieu nous attend, il a quelque chose de merveilleux et une seule parole va changer nos vies ; Dieu est debout pour nous.
« Jacob s’éveilla de son sommeil et il dit : Certainement, l’Éternel est en ce lieu, et moi, je ne le savais pas ! Il eut peur, et dit : Que ce lieu est redoutable ! C’est ici la maison de Dieu, c’est ici la porte des cieux ! » Genèse 28.16-17 (Segond 1910)

La bénédiction c’est le pouvoir de prospérer ; peu importe dans quel environnement il nous met, nous avons le pouvoir de prospérer dans cet endroit, comme Jacob l’a réalisé : “que ce lieu est redoutable, c’est ici la maison de Dieu“. La terre va réagir à la bénédiction qui est sur nous. Comment recevoir cette bénédiction ?
« Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ, qui nous a bénis de toute bénédiction spirituelle dans les lieux célestes en Christ ; » Ephésiens 1.3 (Darby)

La réponse est simple, elle se trouve dans les lieux célestes, montez, montez vite dans l’intimité de sa présence la bénédiction est là pour vous ! Vous devez savoir ce que Dieu pense de vous :
« Car mes pensées ne sont pas vos pensées, et vos voies ne sont pas mes voies, dit l’Éternel : car comme les cieux sont élevés au-dessus de la terre, ainsi mes voies sont élevées au-dessus de vos voies, et mes pensées au-dessus de vos pensées. Car comme la pluie et la neige descendent des cieux, et n’y retournent pas, mais arrosent la terre et la font produire et germer, et donner de la semence au semeur, et du pain à celui qui mange, ainsi sera ma parole qui sort de ma bouche : elle ne reviendra pas à moi sans effet, mais fera ce qui est mon plaisir, et accomplira ce pour quoi je l’ai envoyée. » Esaie 55.8-11

Une pensée qui devient une parole prophétique. Soyons en harmonie avec la pensée du ciel, Dieu a libéré cette parole, il s’agit de monter et de s’approprier ses promesses.
Ce sera le dernier post de cette série “Alignez vos cœurs avec le cœur de Dieu“ et on pourrait encore partager beaucoup de choses. Cependant laissons l’épée du Seigneur descendre plus profondément que le Saint-Esprit puisse faire son travail au plus profond de nos cœurs. Car la fin d’une chose et toujours le début d’une autre. Préparons-nous à ce qui vient dans cette saison, restons attentif car ce sont aussi nos cœurs qui seront sollicité pour faire des choses pour notre pays de France dans quelques semaines. Ecoutons ce qui est déclarer dans le ciel, afin que Son règne vienne et que Sa volonté soit faite. Amen !

#alignezvoscoeurs
———————————————————-
Soutenir Zone prophétique :