Jour 17 // Un accès VIP pour notre cœur – Eric Pechin
Dans Luc 15, on trouve la parabole du fils prodigue qui vivait une vie ennuyeuse où rien ne se passait et il a quitté la maison. Le fils a quitté la maison de son père, se laissant séduire par le péché pour finir au pire endroit, au milieu des cochons, l’animal le plus impur aux yeux d’un juif. Ce fils ne pouvait pas tomber plus bas. Ce qui est intéressant dans cette histoire c’est qu’alors que le fils a choisi de changer de territoire et du même fait d’atmosphère spirituelle, sa valeur n’a pas changé aux yeux du père. Lorsqu’il retourne à la maison de son père, avant qu’il ne puisse dire un seul mot, le père se jette à son cou en l’embrassant. J’ai souvent entendu dans mon esprit : “ Où en es-tu dans ta relation avec moi ? “ Il y a une différence majeure entre le fait de savoir que nous avons un père et connaître l’intimité de sa présence.
Il y a quelques mois alors que nous étions très tôt un lundi matin pour une veille dans la maison de prière, le Seigneur a parlé à mon cœur : “Tu es VIP, tu as un droit d’accès illimité et permanent ! “ C’était puissant !
Qui n’a jamais rêvé d’avoir accès au backstage d’un artiste dans un concert, ou dans un stade avec son sportif préféré ? Avoir un accès VIP, dans tous les endroits. Ce n’est pas un rêve accessible à tous. Pourtant il existe un endroit dans les cours célestes où Dieu déclare que nous avons reçu un badge VIP avec un accès illimité à sa présence. Il ne s’agit pas uniquement de la salle du trône où Dieu règne, mais des chambres royales, des multiples demeures célestes. Un accès total, entièrement gratuit, à n’importe quelle heure du jour et de la nuit. Parfois je me dis que nous savons beaucoup trop de choses avec notre intelligence, et si peu d’expérience dans les territoires célestes.
Nous avons un accès VIP, un droit de passage non pas par la porte dérobée, mais par la grande porte.
Est-ce que nous aimerions avoir ce genre de relation avec Dieu ? Sommes-nous assez bons ? Avons-nous suffisamment de valeur à ses yeux ?
Le désir ardent de notre Dieu de passer du temps en notre présence est plus pressant que notre petit besoin de le rencontrer. Devenons des fils, des filles dans sa présence. Un esprit d’adoption est libéré : nous sommes ses enfants en qui il prend beaucoup de plaisir.
Et sur ce territoire l’accusateur se tient à notre porte pour réclamer ses droits dans nos vies et il veut s’assurer que la liste des accusations soit bien rédigée. “Regarde tout ce que j’ai contre toi, tu as échoué à toutes mes exigences. “ Mais Dieu comme un Père qui nous aime a rédigé un acte légal qui déclare notre appartenance à son royaume et nous avons accès en tant que VIP.

“Je dis : Qu’on mette sur sa tête un turban pur ! Et ils mirent le turban pur sur sa tête et ils lui mirent des vêtements. L’Ange de l’Éternel se tenait là. “ Zacharie 3:5

Josué avait perdu sa couronne, et vous connaissez la maxime : pas de turban pas d’autorité. Aujourd’hui il s’agit de nos vies, si nous n’avons pas de couronne, l’accusateur le sait, alors nous n’avons pas d’autorité. Dans le monde spirituel c’est encore plus réel que sur terre. Nous avons un corps naturel, mais nous avons également un corps spirituel. Nous parlons aussi de robes pures et de lin blancs.
Il n’y a pas beaucoup de choses qui ont changées depuis l’apocalypse,

« Tiens ferme ce que tu as, afin que personne ne prenne ta couronne. » Apocalypse 3 :11

En méditant ce chapitre nous nous apercevons qu’il est question de Jezabel, qui veut voler nos vêtements, notre dignité, notre autorité, détruire notre réputation, détruire notre justice, elle veut que nous demeurions avec de vieux vêtement, et que nous perdions notre couronne ! Et ensuite si possible nous conduire dans l’idolâtrie, les péchés sexuels, l’amour de pouvoir et de l’argent… Mais nous avons été appelés “vainqueur“ au milieu d’un monde enchaîné, et nous devons aussi confesser que l’église l’ai aussi.

« La couronne qui était sur notre tête est tombée. Malheur à nous, parce que nous avons péché ! » Lamentations 5 :16

Dans le livre de Jérémie 5 nous pouvons voir un peuple opprimé à qui on a tout volé, qui ne trouve plus de repos. Ce peuple reconnaît les péchés dans la lignée générationnelle de ses pères, et réalise à quel point il subit l’héritage de leurs fautes. La joie les avait quitté et leurs danses s’étaient changé en deuil. La couronne qui était sur nos têtes est tombée ! Et il finit par demandé à Dieu qui siège à jamais sur son trône, la restitution de toutes choses. Perdre notre couronne, ceci ne devrait jamais arriver ! Que c’est-il passé pour que nous perdions notre couronne, demandons au Saint-Esprit de nous révéler à quel endroit nous l’avons égarée?

Si vous réaliser que vous avez perdu votre couronne, j’ai une bonne nouvelle il existe une possibilité de récupérer cette couronne et de la voir briller à nouveau sur votre tête. Zacharie a demandé qu’un nouveau turban soit posé sur le front de Josué, l’ange de I’Eternel était en accord et un nouveau turban, une nouvelle couronne a été déposé sur sa tête.

Il est important que nous soyons en accord avec le ciel. Jésus est le souverain sacrificateur de notre confession, quand nous pénétrons dans les cours célestes pour confessons l’iniquité, Jésus est à côté et il dit : “OUI je suis d’accord j’ai payé pour cela “.
Jésus juge notre cas selon notre confession, quelque chose de surnaturel se produit, avec l’épée de l’esprit Jésus vient séparer les ténèbres de la lumière, l’âme et l’esprit, notre système de pensée, notre système de croyances, jusque dans notre ligne de sang. Alors de nouvelles robes pures recouvrent nos corps et nos cœurs et nous avons obtenu de la justice. Alors la liste des péchés, des manquements est nettoyée dans notre livre de vie, le verdict est annoncé et écrit sur les rouleaux : “Non coupable“
Notre couronne couvre notre tête, nos vies, nos pensées, nous pouvons adopter et embrasser la mentalité du royaume de Dieu.

Les promesses qui sont fait à Josué sont vraies pour nous tous aujourd’hui dans ce processus de transition et de changement dans la repentance devant Dieu.

« L’Ange de l’Éternel apporta ce témoignage à Josué :
Ainsi parle l’Éternel des armées : Si tu marches dans mes voies et si tu gardes mon commandement, c’est toi qui gouverneras ma Maison, tu garderas aussi mes parvis, et je te donnerai libre accès parmi ceux qui se tiennent ici. » Zacharie 3 : 6-7
Si tu marches dans l’obéissance envers moi et que tu gardes mes exigences, alors tu gouverneras ma maison et tu auras la charge de mes cours, et je te donnerais une place debout parmi ceux-ci. Traduction libérale NIV

Nous avons une place de responsabilité dans la salle du trône, et nous avons un accès VIP au rang de ceux qui se tiennent devant sa face au service de sa présence. Alors nous gouvernons dans les cours célestes et nous aurons un libre accès avec ceux qui sont ici. Qui veut y aller maintenant ?

#alignezvoscoeurs
———————————————————-
Soutenir Zone prophétique :